Résiliation d’un contrat d’assurance : la marche à suivre

    Résilier un contrat d’assurance impose de s’y prendre à temps et de faire les choses en bonne et due forme. Explications.

    Vous souhaitez résilier votre contrat d’assurance automobile pour vous engager auprès d’une autre compagnie qui propose des garanties mieux adaptées à vos besoins ? La première des choses à faire est de connaître la date d’échéance de votre contrat.

    Attention : ce n’est pas forcément la date à laquelle vous devez vous acquitter de vos cotisations mais la date « anniversaire », c’est-à-dire la date de l’entrée en vigueur de votre contrat. Le mieux est de vérifier cette date directement sur votre contrat ou auprès de votre assureur, ou d’attendre qu’il vous en informe par courrier, comme l’oblige le dispositif prévu par la loi Chatel.

    C’est en fonction de cette date que vous pourrez ou non demander la résiliation de votre contrat. Si, par exemple, vous souhaitez résilier votre contrat au mois de mars alors que la date d’échéance est en avril, votre demande ne sera pas recevable. Pour être acceptée, la demande de résiliation doit être effectuée au moins deux mois avant la date d’échéance.

    La demande doit se faire par courrier recommandé, si possible avec accusé de réception pour avoir la garantie que l’assureur a été informé. C’est la procédure officielle pour résilier son contrat d’assurance. Il ne suffit pas d’arrêter de payer la prime pour mettre un terme à son engagement. Si le contrat n’a pas été résilié officiellement, l’assureur pourra continuer à vous réclamer des cotisations.


    Laissez votre avis