Dossier “Voitures de luxe” : quand les assurances demandes des garanties supplémentaires

    Assurer son véhicule de prestige ne semble pas difficile au premier abord. Chaque propriétaire souscrit une assurance auto classique, avec bien évidemment une prime beaucoup plus élevée du fait du prix de la voiture. Cependant, certaines compagnies hésitent à prendre le risque de protéger ces bolides plus exposés que des autos classiques. Ainsi, les assureurs exigent que les futurs conducteurs souscrivent des garanties spécifiques, parfois coûteuses, mais souvent justifiées.

    On pourrait croire que les marques prestigieuses qui vendent les bolides de luxe ont leur propre police d’assurance, spécifique à chaque modèle. Pourtant il n’en est rien. Même si certains garages comme Bentley ou Porsche proposent des garanties au kilomètre, c’est à l’acheteur de trouver son propre assureur. Certains courtiers en assurance ont donc fait des voitures de luxe leur fond de commerce. Plus spécialisés, ils connaissent mieux les modèles, les risques et s’adaptent aux exigences d’une clientèle souvent fortunée. Ils se basent sur des contrats auto de grandes compagnies et ils y rajoutent des clauses spécifiques qui semblent indispensables pour que chacun soit couvert au mieux en cas de problème.

    Ils assurent en général n’importe quel véhicule haut de gamme, mais n’hésitent pas à imposer des garanties supplémentaires qui, cumulées les unes aux autres, s’avèrent très coûteuses. Ils peuvent par exemple exiger un dossier visuel de votre berline, avec des photos détaillées de son état à neuf. Dans pratiquement 100% des cas, il vous sera demandé de stationner votre véhicule dans un garage ou un endroit sécurisé.

    Il vous faudra parfois disposer d’une protection électronique spécifique ou d’un traqueur GPS pour localiser à tout moment votre auto. Bref, plus votre voiture a de la valeur et plus les risques sont élevés: les courtiers en assurance vous font donc payer le prix fort pour accepter de garantir votre bijoux. Le contexte dans lequel vous utilisez votre véhicule est également très important pour ces derniers. Le prix dépendra aussi du fait que vous utilisiez votre voiture de luxe pour vos loisirs, ou à titre de «promenade». Si par exemple vous roulez avec sur circuit, votre prime augmentera une fois de plus. De plus l’environnement ou la région où vous résidez peut jouer sur le montant de votre souscription. Ainsi, certaines régions ou villes sont considérées plus à risques que d’autres, on vous demandera donc un état des lieux détaillé de vos parcours ou lieux de passage pour estimer les facteurs de garantie.

    Les assureurs n’hésiterons pas non plus à faire jouer votre passé de conducteur sur le montant de la prime. Si vous avez déjà eu des déboires relatifs à votre conduite ou si vos précédents contrats d’assurances ne sont pas à votre avantage, il vous faudra payer plus cher. Souvent réservés à une clientèle passionnée, riche et d’un certain âge, les véhicules de luxe s’ouvrent aujourd’hui vers de nouveaux marchés notamment celui de l’occasion.

    « Le marché des véhicules de luxe est sensible du fait des prix très élevés des bolides à assurer. Aujourd’hui, 80% des voitures de luxe que nous garantissons sont d’occasion », ajoute Mr Tolède, dirigeant de la compagnie d’assurance du même nom. « Le marché est florissant et nous assurons près de 600 a 700 véhicules de ce type par an. ». Dans un contexte automobile encore tendu, assurer sa voiture de luxe peut donc vite devenir très coûteux. Avec des voitures qui ont en général peux de kilomètres au compteur, les assureurs doivent aujourd’hui composer avec un marché de l’occasion en fort développement. Un bon compromis pour ceux qui veulent se faire plaisir avec une automobile de prestige sans se ruiner en assurance.


    Laissez votre avis