Publicité / Assurance: Le métronome déréglé d’Allianz

Le deuxième opus de notre saga sur les stéréotypes dans la publicité, a été promu second aux Young Director Award à Cannes.

Le réalisateur Raphaël Ellisha a été récompensé pour sa découverte du personnage du métronome, celui qui planifie tout. Elisha joue, en effet, avec le nom de la compagnie d’assurance pour la mise en place de son contexte. Ce spot qui rassemble tous les stéréotypes du monde germanique est pourtant australien. Klaus est allemand tout comme Allianz. Il prévoit tout à la minute près mais, logiquement, ne prévoit pas l’imprévu. Le spot est décalé à l’image, dans une moindre mesure toutefois, des spots français de la compagnie internationale.


Laissez votre avis