Assurance auto/Contrôle technique : Véhicules concernés et points de vérification

Vous possédez un véhicule neuf :

– Premier contrôle : dans les 6 mois précédant le 4e anniversaire du jour de sa première mise en circulation

– Ensuite ce sera tous les 2 ans, à partir de la date du contrôle précédent (ou de la contre-visite)

Une voiture mise en circulation le 19 septembre 2008 (date figurant sur la carte grise) doit être contrôlée entre le 19 mars et le 19 septembre 2012.

Vous vendez/achetez un véhicule d’occasion :

– Si le véhicule a plus de 4 ans, le contrôle technique doit dater de moins de 6 mois

– C’est au vendeur de se charger du contrôle. Il doit en fournir le procès-verbal, indispensable pour obtenir la carte grise

NB : avant de signer la vente, nous vous invitons à vérifier que les réparations préconisées par ce document ont bien été faites.

Points de contrôle

Le contrôle technique porte sur 116 points du véhicule, classés en 10 familles ou fonctions mécaniques :

– Freinage (service stationnement) : pédale, câble, tringlerie, disques, plaquettes, témoins d’usure et des niveaux

– Equipements : sièges, ceintures, coussins gonflables, avertisseur sonore

– Structure, carrosserie : longerons, bas de caisse, portes, pare-chocs, capot

– Organes mécaniques : réservoir, moteur, carburateur, échappement

– Pollution et niveau sonore : teneur en CO, opacité des fumées d’échappement, bruit moteur, dispositif de diagnostic embarqué

– Liaison au sol : suspensions, amortisseurs, roues et pneus

– Direction : volant, colonne, crémaillère, système d’assistance

– Visibilité : pare-brise, rétroviseurs, essuie-glace, lave-glace

– Eclairage et signalisation : tous les feux et clignotants

– Identification : plaques d’immatriculation, compteur kilométrique

Soit au total une vérification de 398 altérations ou défauts, dont 165 sont soumis à contre-visite.

Le contrôleur technique de votre véhicule peut relever des défauts nécessitant des réparations rapides. Dans un délai de deux mois, vous devrez effectuer les réparations adéquates avant de présenter le véhicule à une nouvelle visite de contrôle : la contre-visite.

Test pollution : attention à la casse !

Toujours effectué à haut régime sur les moteurs diesel, ce test peut être fatal pour une mécanique “fatiguée”. En cas de casse, sachez que c’est au centre de contrôle de faire jouer son assurance – d’où l’intérêt de ne signer aucune décharge de responsabilité !

Bons pour une contre-visite…

La réparation est obligatoire pour toute anomalie ou manque :

– Remettant en cause la sécurité du véhicule

– Rendant difficile son identification

– Occasionnant une émission de polluants anormalement élevée


Laissez votre avis