Assurance automobile : 97% des assurés avaient un bonus en 2008 selon la FFSA

Environ 97% des assurés automobile avaient un bonus en 2008, près des deux tiers (64%) étant même parvenus au bonus 50, soit le meilleur niveau possible, selon des chiffres publiés mercredi par la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA) sur son site internet.

Le système de bonus/malus consiste à affecter un coefficient, de 3,50 à 0,50, à la cotisation d’assurance automobile, ce qui privilégie ainsi les bons conducteurs en leur offrant un avantage tarifaire.

Situé initialement à 1, le coefficient diminue de 5% par année sans accident engageant la responsabilité du conducteur, si bien qu’il faut 13 ans pour parvenir au bonus 50 (coefficient de 0,50, donnant droit à une cotisation divisée par deux).

Pour les conducteurs responsables d’un accident, le coefficient est automatiquement augmenté de 25% sauf pour ceux bénéficiant d’un bonus 50 depuis au moins trois ans, qui ne voient leur coefficient majoré qu’au deuxième accident responsable.

La FFSA indique également que les tarifs ont baissé (-2,7%) en 2008 pour la cinquième année consécutive sur les contrats de responsabilité civile (couverture minimum aussi appelée assurance au tiers), la cotisation moyenne se montant à 141 euros en 2008.

Autre tendance observée en 2008, la baisse sensible de la fréquence des sinistres, qui a diminué de 4,9% pour les sinistres purement matériels et de 5% pour les sinistres corporels. Une amélioration attribuée par la FFSA à la baisse de la circulation enregistrée en 2008, conséquence du prix très élevé des carburants, qui a depuis fortement diminué.

AFP


Laissez votre avis