Assurance / Primes : La fraude aux assurances coûte 150 euros par an aux familles belges

Chaque année en Belgique, sur l'ensemble des primes d'assurance payées par chaque famille, 150 euros en moyenne sont consacrées à couvrir les cas de fraudes.

Chaque année en Belgique, sur l’ensemble des primes d’assurance payées par chaque famille, 150 euros en moyenne sont consacrées à couvrir les cas de fraudes.

La fraude aux assurances est un véritable problème en Belgique, notamment en matière d’assurance automobile. On apprend par exemple par le site d’information RTBF.be qu’un carjacking sur quatre est mis en scène pour léser les assureurs. Chaque année, 150 euros en moyenne sont consacrés à couvrir les fraudes sur l’ensemble des contrats payés par les familles belges.

Selon Assuralia (l’Union professionnelle des entreprises d’assurance en Belgique), sur les 696 carjackings et 14.441 vols de voitures été déclarés l’an passé, près d’un quart sont des tentatives de fraudes à l’assurance. De plus, dans les grandes agglomérations du pays voisin, de nombreux accidents de voitures sont en fait causés de manière volontaire. Le système semble bien rodé, il consiste à provoquer, avec une vieille voiture, un accident mettant en cause un autre usager. Les dégâts ne sont ensuite pas réparés, ou réparés par le conducteur lui-même, ce qui permet à ce dernier d’empocher l’argent de l’assurance.

En France, la fraude à l’assurance reste un élément difficile à quantifier, d’autant que les assureurs sont peu loquasses sur la question (voir notre reportage).


Laissez votre avis