Dossier auto / Les assurances des véhicules de location : Pouvez-vous vous assurer ailleurs ?

Vous n’êtes pas obligé de souscrire les assurances complémentaires des sosciétés de location de véhicules. Les rachats de franchises dommages ou vols, comme l’assurance personnelle en cas de dommages corporels peuvent en effet être prises en charge par d’autres organismes. Mais ils ne sont pas nombreux.

Avant de louer une voiture, posez vous la question de l’assurance… et regardez votre carte de crédit ! En effet, vous verrez que si vous règlez avec une carte dite « prestige » – Visa Premier ou Gold Mastercard – vous serez couvert pour le rachat de franchise en vol et dommage, et qu’une assurance invalidité – décès vous protège également. N’hésitez pas à confirmer ces assurances auprès de votre établissement bancaire qui ne manquera pas de vous faire parvenir un exemplaire des conditions générales.

Ne cherchez pas chez votre assureur traditionnel, il ne vous proposera pas une assurance liée à la location de véhicule (ou alors dans des cas très exceptionnels comme la location avec option d’achat). Néanmoins, sachez que toutes les garanties qui touchent à la personne, en l’occurrence le conducteur ou passager d’un véhicule de location, restent actives dans un véhicule de location pour les dommages corporels, invalidité et décès. Renseignez vous donc auprès de votre assureur auto pour savoir à quel moment vous n’êtes plus couverts.

Enfin, comme pour l’assurance emprunteur d’un prêt immobilier, rien ne vous oblige à vous assurer chez le loueur. En effet, il existe des possibilités de s’assurer moins cher pour les mêmes garanties. « Nous proposons des assurances de rachat total de franchises en dommages et en vol notamment à partir de 6 euros par jour. Les prix des franchises restent très élevées et grâce à nos produits, les locataires peuvent être remboursés intégralement en un temps très court » explique Arnaud Ferra, directeur des ventes chez www.assuralocauto.fr.
Attention tout de même, vous devez déjà avoir souscrit au premier niveau d’assurance dommage ou vol chez le loueur pour contracter les assurances « complémentaires » proposées par le site.


Laissez votre avis