Enquête : Un conducteur sur trois manque de sommeil lors des départs en vacances

Selon une enquête financée par la « Fondation Vinci pour une conduite responsable », 31% des conducteurs manquent d’au moins une heure de sommeil par rapport à leur temps de sommeil moyen lorsqu’ils prennent la route lors des départs en vacances.

Selon une enquête financée par la « Fondation Vinci pour une conduite responsable », 31% des conducteurs manquent d’au moins une heure de sommeil par rapport à leur temps de sommeil moyen lorsqu’ils prennent la route lors des départs en vacances.

L’enquête a été réalisée par des médecins de l’hôpital Raymond-Poincaré à Garches (Hauts-de-Seine). Objectif : mesurer directement auprès des chauffeurs le lien entre habitudes de sommeil et fatigue au volant. Et les résultats sont inquiétants : près d’un conducteur sur 3 (31%) manque d’au moins une heure de sommeil lorsqu’il prend le volant pour partir en vacances.

Pour 15% des chauffeurs interrogés, ce manque de sommeil dépasse même les deux heures. D’autre part, 42% des automobilistes interrogés déclarent avoir roulé sur les bandes délimitant la bande d’arrêt d’urgence au cours de l’année, dont 15,8% en raison de somnolence et 71% à cause d’une distraction.

Ils sont aussi 9,4% à déclarer avoir évité un accident de justesse au cours de l’année, pour somnolence ou fatigue. La somnolence est la première cause de mortalité sur autoroute : elle cause un accident mortel sur trois, et est responsable de 15 à 20% des accidents sur l’ensemble du réseau routier.

Voir notre fiche : Comment éviter la fatigue au volant?


Laissez votre avis