Prévention Auto : La Macif au coeur de la mobilté durable

En pleine Semaine de la Mobilité et de la Sécurité Routière qui se déroule du 16 au 22 septembre, La Macif, partenaire de l’évènement, publie les résultats du baromètre de la mobilité durable en 2010. En partenariat avec le Ministère du Développement durable, le N°1 de l’assurance automobile en France organise notamment des actions de sensibilisation et de prévention.

A l’occasion de la SMSR (Semaine de la Mobilité et de la Sécurité Routière), la Macif présente les résultats de la 4ème vague de son Baromètre de la mobilité durable. Réalisée par Opinion Way en août 2010 auprès de 1 563 personnes, cette enquête montre que 75% des Français trouvent que l’usage de la voiture est un mal nécessaire. 56% d’entre eux estiment même que c’est une source de stress et d’inquiétude. Une augmentation rapide du prix du carburant arrive en tête des mesures qui les inciteraient à se tourner vers des modes de déplacement alternatifs (62 %, +14 points par rapport à 2009).

L’environnement ne semble plus toucher autant les français

On apprend que les Français plébiscitent à 93% les aménagements dédiés au vélo en ville afin de favoriser à la fois la sécurité et le développement de l’usage de la bicyclette. L’environnement semble pourtant de moins en moins prioritaire pour la population hexagonale en 2010, en effet 42% de ces derniers considèrent cet enjeu important soit un recul de 9 points depuis 2009.

Désormais à la 5ème place parmi les préoccupations majeures des habitants du pays, la protection de l’environnement figure loin derrière les thématiques économiques et sociales, l’emploi dominant toujours le classement des enjeux prioritaires (73%, – 4 points) devant la protection sociale (66%, + 4 points), le pouvoir d’achat (51%, – 5 points) et la sécurité (50 %, + 8 points).

Le baromètre montre également que Les Français répondent par le portefeuille en temps de crise. 62% des Français estiment par exemple qu’une augmentation rapide du prix du carburant les inciterait à se tourner vers des modes de déplacement alternatifs. Le pouvoir d’achat serait lui aussi une facteur prédominant pour favoriser le covoiturage, la forte hausse du prix du carburant contribuerait au développement de ce mode de transport alternatif, pour 52% des Français et notamment 62% des ruraux. Enfin, pour 93 % des Français, l’aménagement de voies réservées pour les vélos favoriserait la sécurité et le développement de l’usage du vélo.

Les principaux résultats du Baromètre Macif de la mobilité durable 2010 sont disponibles sur le site Internet du programme du groupe Macif « Roulons pour l’avenir », en faveur d’une mobilité durable et responsable www.roulonspourlavenir.com


Laissez votre avis