Prévention routière : Le gouvernement passe la vitesse supérieure, plus de sanctions

Depuis le début de l'année, le nombre de morts sur la route augmente. Pour faire face, le gouvernement durcit les règles.

Depuis le début de l’année, le nombre de morts sur la route augmente. Pour faire face, le gouvernement durcit les règles.

La mortalité routière est repartie à la hausse depuis janvier avec 144 tués de plus par rapport aux quatre premiers mois 2010. Pour endiguer cette tendance, le gouvernement a sorti un plan draconien. Le premier volet concerne la vitesse. Les excès de vitesse de plus de 50km/h seront systématiquement qualifiés en tant que délit. Auparavant seules les récidives étaient concernées.

Les panneaux indiquant la présence d’un radar fixe seront supprimés. Et 1.000 nouveaux radars seront installés d’ici à fin 2012. Les avertisseurs de radars seront en outre interdits. « Ils incitent à enfreindre la loi » selon un communiqué du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR).

La lutte contre l’alcool et la drogue au volant fait également l’objet de mesures. Un contrôle au-dessus de 0,8g/l sera désormais sanctionné d’un retrait de 8 points contre 6 auparavant. Les personnes téléphonant au volant seront plus sévèrement sanctionnées. Il leur en coutera une amende de 4eme classe (135 euros) et trois points sur le permis. Une réflexion sera menée sur des moyens techniques visant à réduire le téléphone au volant. Au total, 101 mesures seront mises en œuvre.


Laissez votre avis