Prévention routière : Allianz teste la résistance des supporters en voiture

C’est bien connu, le football exacerbe les émotions des fans du ballon rond. Des émotions démultipliées pendant la prochaine Coupe du Monde. A grands coups de klaxon, de hurlements, les supporters laissent exploser leur joie en cas de victoire de leur équipe et en oublient bien souvent les règles de base en matière de sécurité routière. Allianz a testé en laboratoire les comportements à risque au volant, des mordus de foot.

Que fait un supporter de foot survolté lorsque le match est fini et qu’il rentre chez lui avec ses amis en voiture ou part faire la fête. Il passe la tête par la fenêtre du véhicule pour laisser éclater sa joie au monde entier et roule généralement assez lentement pour faire profiter à tout le monde de son moment de bonheur intense. Un comportement qui peut se révéler très dangereux.

Le centre Allianz pour la technologie a en effet réalisé plusieurs crash-tests en reprenant les comportements typiques des supporters dès qui se retrouvent dans une automobile et a simulé un accident entre deux voitures roulant à 40km/h. Les résultats sont sans appel même à une vitesse aussi basse. « Sur les trois mannequins placés dans la voiture, seul le conducteur portait sa ceinture de sécurité. Les deux autres, penchés par la fenêtre latérale et le toit ouvrant, ont subi de graves blessures à la tête et au torse et également d’importantes lésions des organes internes ».

Allianz rappelle donc que mettre la ceinture, même dans un état d’euphorie intense et dans un conteste de fête, reste primordial. Car si l’alcool, la drogue et la vitesse excessive reste les principales causes de décès sur la route, il n’en reste pas moins que conduire lentement mais sans ceinture peut être tout aussi dangereux.


Laissez votre avis