Réparation / Auto : Les compagnies d’assurances s’attaquent au monopole des constructeurs

Afin de contrer la hausse du prix des pièces détachées neuves, répercutée sur les tarifs des primes d’assurances, les compagnies d’assurances auto tentent de développer le marché des pièces d’occasion.

Face aux plaintes des assurés concernant l’envolée des prix des réparations auto, les compagnies d’assurance prônent l’usage de pièces d’occasion pour faire baisser la facture. Selon un article d’Europe 1, l’écart des prix fixés par les constructeurs auto est parfois deux fois supérieur à celles d’occasion.

La Maif Poitou Charente et la Macif Rhône-Alpes sont les premiers à inciter les assurés à choisir cette alternative économique. Les pièces d’occasion sont disponibles sur internet, dans certains centres ou peuvent être posées sur place. Certains garagistes acceptent également de ne payer que la main-d’œuvre.

Si ce dispositif marche, les assurés pourraient voir apparaître une nouvelle clause sur les contrats qui imposerait la réparation avec des pièces d’occasion, en condition d’un remboursement total.


Laissez votre avis