Sécurité routière : Le nombre de tués sur les routes stable en 2009

Le nombre de tués sur les routes de France a stagné en 2009, avec 4.273 décès soit 2 de moins qu’en 2008, a indiqué jeudi la Sécurité routière, en publiant des chiffres définitifs qui confirment un coup d’arrêt après sept années consécutives de baisse de la mortalité routière.

C’est le nombre de tués sur deux-roues motorisés qui a augmenté le plus en 2009 (9,3%), a souligné la Sécurité routière ajoutant que les chiffres globaux sont plus encourageants au premier semestre 2010 (-10,6% de décès).

« Cette année de stabilisation du nombre de personnes tuées sur les routes recouvre en fait une réalité très contrastée », a déclaré lors d’une conférence de presse Michèle Merli, déléguée interministérielle à la sécurité routière. « Le nombre de morts continue de baisser pour les usagers autres que les deux-roues motorisés: -3,2% en 2009 », soit 3.086 personnes tuées contre 3.189 en 2008, a-t-elle ajouté.

« Mais la mortalité routière a bondi de +9,3% pour les deux-roues motorisés (1.187 contre 1.086 en 2008). Cette envolée plombe le bilan général », a déclaré Louis Fernique, secrétaire général de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière. En revanche, les chiffres provisoires pour 2010 sont plus encourageants avec un recul de 10,6% du nombre de tués sur les routes de France métropolitaine.

« Pour la première fois, en juin 2010, le nombre de personnes tuées au cours des douze derniers mois passe sous la barre des 4.100 », a ajouté jeudi la Sécurité routière. « Il est nécessaire de rabâcher les consignes de sécurité afin que chacun se sente responsable de son comportement », a ajouté Michèle Merli, à la veille du chassé-croisé des juillettistes et aoûtiens sur les routes ce week-end. « Les mois de juillet et août sont toujours particulièrement meurtriers. »

Paris, 29 juillet 2010 (AFP)


Laissez votre avis