Sécurité routière / Mortalité : Une première en France, moins de 4.000 tués sur les routes en 2010

Le nombre de tués sur les routes de France métropolitaine est passé “pour la première fois” sous le seuil de 4.000 en 2010, avec 3.994 décès, soit une baisse de 6,5% sur un an, selon un bilan provisoire annoncé jeudi par le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux.

“D’après les chiffres provisoires de la sécurité routière pour l’ensemble de l’année 2010, il apparaît que le nombre de tués sur les routes est en baisse pour la neuvième année consécutive, passant, pour la première fois, sous le seuil des 4.000”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Selon le ministère de l’Intérieur, cette baisse de la mortalité routière de 6,5% en 2010 correspond à “près de 300 vies épargnées en une seule année”.

Les progrès en matière de sécurité routière avaient connu un coup d’arrêt en 2009, avec 4.273 décès sur les routes de France, soit deux de moins qu’en 2008, une stagnation inédite après sept années consécutives de baisse.
Le nombre de blessés a également diminué sur 2010 de 13,1%, à 79.056 personnes.
Le nombre d’usagers de deux-roues motorisés tués a aussi baissé en 2010, passant de 1.144 à 941, soit une diminution de 20% pour les motos et de 12% pour les mobylettes.

“Ces chiffres sont le résultat de la politique volontariste de prévention et de sécurité routières voulue par le président de la République et de la vigilance totale de l’ensemble des acteurs de la sécurité routière et des forces de sécurité”, a commenté le ministre.

Pour le seul mois de décembre 2010, le bilan provisoire s’élève à 294 morts, soit une baisse de 4% par rapport au même mois de l’année précédente.

Paris, 6 janvier 2011 (AFP)


Laissez votre avis