Sécurité routière : un éthylotest offert pour un acheté dans le cadre de l’opération “soufflez et vous saurez”

La préfecture de la Haute-Vienne a lancé lundi  à Limoges une opération consistant à offrir un second éthylotest pour tout appareil acheté dans les pharmacies du département, afin que les conducteurs se contrôlent eux-mêmes en cette période de fêtes.

Cette opération de sécurité routière, lancée dans une pharmacie de Limoges, est baptisée “soufflez et vous saurez”. Elle consiste à offrir un éthylotest à 2,20 euros dans l’une des 164 officines du département pour un test acheté. “Nous voulons encourager les comportements responsables, notamment celui de l’autocontrôle. On cherche à faire de l’éthylotest un outil domestique”, a expliqué, lors d’une conférence de presse, le directeur de cabinet du préfet Renaud Nury, accompagné des représentants de la police et de la gendarmerie.

L’opération, à laquelle sont associés le conseil régional de l’Ordre des pharmaciens et le Syndicat des pharmaciens de la Haute-Vienne, durera “jusqu’à épuisement des stocks”. Elle est financée par l’Etat dans le cadre du plan départemental d’action de sécurité routière.

En Haute-Vienne, 21% des accidents mortels et 13% des accidents corporels sont liés à l’alcool. Selon M. Nury, cette opération devrait permettre de “toucher une tranche d’âge plus familiale”.

Dans le département voisin de la Creuse, pour la deuxième année consécutive, la préfecture met gratuitement à la disposition des habitants 8.000 éthylotests disponibles en préfecture (Guéret), sous-préfecture (Aubusson), dans les mairies des chefs-lieux de canton et dans les locaux de la station locale de France Bleu Creuse.

Limoges, 21 déc 2009 (AFP)


Laissez votre avis