Dépendance : Etat des lieux et chiffres clés de la prise en charge des personnes dépendantes en France

Voici les chiffres clés de la dépendance, dont la prise en charge fera l’objet d’une réforme examinée au Parlement à l’automne, après les arbitrages du président Nicolas Sarkozy attendus en juillet.

Les personnes dépendantes :

– Au 31 décembre 2009, 1,2 million de personnes touchaient l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA): environ 700.000 à domicile et 440.000 en établissement, selon les chiffres officiels.
Créée en 2002, elle est réservée aux plus de 60 ans après une évaluation médico-sociale du niveau de dépendance. Versée par le département, elle varie entre 530 et 1.235 euros suivant le degré de dépendance et le lieu de résidence (domicile ou établissement). Il faut en déduire un ticket modérateur dont doivent s’acquitter les bénéficiaires ayant plus de 700 euros de revenus par mois. L’APA peut être versée directement au bénéficiaire quand il est à domicile ou à l’établissement qui l’accueille.

– Les plus de 60 ans devraient représenter un tiers des Français en 2035 et les plus de 75 ans 11,9 millions, selon l’Insee.

– On estime à 800.000 le nombre de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

– Selon les projections de l’un des groupes de travail ministériels, la France comptera jusqu’à 2,3 millions de bénéficiaires de l’APA en 2060.

Les dépenses publiques :

– L’Etat, les collectivités, la Sécu consacrent à la dépendance aux environs de 25 milliards d’euros par an. Des projections, reprises par le gouvernement, tablent sur un besoin annuel accru de 10 milliards dans 15 ans. Cette somme comprend les mesures d’action sociale, les exonérations fiscales et sociales ainsi que l’APA. Elle comprend aussi les “soins” dans les maisons de retraite, à l’hôpital et en ville pour les personnes âgées dépendantes.

Coût d’un hébergement :

– Selon une étude du service statistiques des ministères sociaux, la dépense moyenne pour une place en maison de retraite est de 1.940 euros mensuels. Là-dessus, le résident paye de sa poche en moyenne 1.468 euros une fois qu’il a reçu les aides (APA essentiellement).

– Les plus démunis peuvent être aidés via l’aide sociale départementale.

– Selon un rapport sénatorial, près de 80% des personnes accueillies en maison de retraite doivent faire appel aux ressources de leurs proches pour financer leur prise en charge.

– Les ménages, sous le poids principalement des frais d’hébergement, dépensent au moins dix milliards d’euros par an de leur poche, selon l’un des groupes de travail.

Avec AFP


Laissez votre avis