Dépendance / Financement : Une quinzaine de départements au bord d’un quasi dépot de bilan

Une quinzaine de départements sont menacés à terme d’un quasi dépot de bilan lié au coût de la dépendance des personnes âgées, et auront besoin d’une nouvelle péréquation après la suppression de la taxe professionnelle, a déclaré mercredi le président du Sénat Gérard Larcher.

“On ne va pas laisser les départements déposer le bilan à cause de la solidarité intergénérationnelle (…) il faut imaginer une nouvelle dynamique” pour trouver des ressources après la suppression de la taxe professionnelle, a déclaré M. Larcher, qui s’exprimait devant l’Association des journalistes de l’information sociale (Ajis). “D’ici quelques années, une quinzaine de départements vont se retrouver en situation de rupture de charge financière en terme de financement de la dépendance” a-t-il dit.

M. Larcher n’a pas donné la liste précise des départements concernés, mais a cité l’Indre, la Creuse et la Lozère.

“Il faut trouver une péréquation à l’allemande, il faudra bien qu’on trouve un moyen de soutenir les départements qui ont moins de richesse que les autres”, a-t-il ajouté en estimant qu’il “va falloir un peu de courage”.

Au 1er trimestre 2010, “il y aura un débat sur la répartition des richesses” au Sénat, puis un projet de loi spécifique sur le sujet. “Je veux qu’on pose la question du financement de la solidarité intergénérationnelle, a-t-il dit.

“C’est le rôle du parlement de refonder la péréquation” a-t-il ajouté.

Paris, le 15 oct 2009 (AFP)


Laissez votre avis