Maltraitance en maisons de retraite : réaction du personnel de la Ddass 64

Le personnel de la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass) des Pyrénées-Atlantiques s’est élevé jeudi à Pau contre les propos jugés “inacceptables” de la secrétaire d’Etat aux Aînés, Nora Berra, sur la maltraitance dans certaines maisons de retraites.

Dans un discours prononcé mercredi à Paris, Mme Berra avait évoqué la découverte de cas de maltraitance dans une maison de retraite de Bayonne et dénoncé “un faisceau de présomptions de négligence de la part de la Ddass et des services du conseil général”.

“Nous exprimons notre indignation et notre incompréhension” face à des propos qui “discréditent notre travail quotidien de professionnels de l’Etat au service des personnes les plus fragiles”, indique un communiqué du “personnel de la Ddass 64” transmis à la presse par le service de communication.

Annie Petitjean, chargée de communication, a précisé qu’une quarantaine à une cinquantaine de salariés, soit environ la moitié du personnel de la Ddass 64, s’étaient rassemblés jeudi midi au cours d’une “assemblée générale spontanée” pour réagir aux propos de Mme Berra.

“Le ton et les arguments de cette mise en cause publique sont inacceptables”, poursuit le texte dans lequel les signataires expriment leur “soutien inconditionnel à leur directrice départementale” et jugent “choquante” sa “convocation par voie de presse”. La directrice n’a pas souhaité commenter cette action du personnel, selon Mme Petijean.

“Nous, personnel de la Ddass 64, affirmons notre engagement permanent au service de la bientraitance dans le cadre des directives nationales”, conclut le communiqué.

Pau, 3 déc 2009 (AFP)


Laissez votre avis