Le sport figure de proue des assurances

Le sport et l’assurance, voilà une histoire d’amour qui dure depuis de nombreuses années, dans des disciplines telles que la voile, le football, le rugby, ou encore la natation comme le montre le nouvel accord passé entre April assurances et le champion olympique Alain Bernard.

 

Avec des valeurs de combat, de dépassement de soi, de résistance ou encore de fair-play, on comprend que les assureurs se bousculent pour associer leur image à celle d’un club, d’un équipage ou d’un champion. AG2R La Mondiale vient, à ce propos, de publier une étude d’impact médiatique du sponsoring de son équipe cycliste pendant le Tour de France 2009. Les résultats sont au-delà des espérances des dirigeants du groupe d’assurances, avec 60 millions d’euros d’équivalent publicitaire et 2,5 milliards de contacts touchés pendant les 3 semaines de course. Un record.

La voile reste le sport dans lequel les groupes d’assurances sont les plus présents : Groupama, Aviva, Generali… Il faut dire que marins et assureurs ont en commun la gestion de l’aléa et du risque comme principal moteur et défi. A côté de ces sports où l’on retrouve traditionnellement les compagnies d’assurance, de nouvelles disciplines sont devenues intéressantes à sponsoriser. C’est notamment le cas de la natation qui connaît une médiatisation sans précédent depuis les exploits de Laure Manaudou et d’Alain Bernard. April assurances vient ainsi de signer pour la deuxième année consécutive un accord de partenariat avec Alain Bernard, champion olympique 2008 du 100m nage libre à Pékin. Ce dernier prêtera son image pour une campagne publicitaire qui devrait envahir les gares, taxis et autres bus courant octobre.

Le football, un des sports les plus populaires en Europe, n’échappe pas non plus à ce besoin d’image positive dont sont friands les annonceurs comme les compagnies d’assurance. Le Bayern de Munich évolue ainsi dans son stade de l’Allianz Arena, du nom du célèbre assureur allemand. Le maillot de Manchester United, un des clubs les plus riches du monde est flanqué du nom d’AIG. Le géant américain de l’assurance qui sera remplacé, dès la saison prochaine par Aon Corporation un… courtier.


Laissez votre avis