Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

situs idn poker terbesar di Indonesia.

List website idn poker terbaik.

Situs agen slot terpercaya dan resmi

slot hoki terpercaya

slot online gacor Situs IDN Poker Terpercaya slot hoki rtp slot gacor slot deposit pulsa situs judi bola resmi Kumpulan bandar judi bola parlay terpercaya dengan pilihan game judi online terlengkap, mulai dari permainan slot online, togel online, casino online, tangkas dan masih banyak lagi.


Affaire Mediator : Un fonds d’indemnisation des victimes va bien être créé

La dimension pécuniaire de l’affaire du Mediator prend de l’ampleur. D’autant que Servier savait, selon Le Monde, les dangers du médicament.

L’indemnisation des victimes de l’antidiabétique fait débat et les différentes pistes qui ont été envisagées ont entraîné moult tribulations. Le laboratoire Servier a longtemps refusé d’assumer ses responsabilités, tandis que l’hypothèse d’une participation des médecins a soulevé un tollé dans le corps médical. Une indemnisation immédiate par la constitution d’un fonds doté d’un montant de 20M d’euros, impliquant le retrait de plainte de la part des victimes, avait également été envisagé par Servier. Une proposition rejetée par le ministère de la Santé et les victimes.

Aujourd’hui, une certitude : un fonds public permettant d’indemniser les victimes du Mediator va finalement bien être créé. Le Conseil des ministres a en effet entériné sa création mercredi. Institué dans le cadre du projet de loi de finances rectificative, ce fonds alimenté par l’Etat, est mis en place afin de pallier à d’éventuels manquements des laboratoires Servier.

Il devrait cependant être complètement remboursé par le fabricant du Mediator : Xavier Bertrand a déclaré que Servier a « largement de quoi indemniser ses victimes. » Le Mediator a déjà coûté 1,2Md d’euros à la sécurité sociale, d’autres frais étant encore à prévoir (voire le détail).

D’autant plus si sa responsabilité est avérée lors du procès qui se déroulera en septembre. Ce qui pourrait bien être le cas, selon Le Monde daté du 12 mai, qui a rapporté que le groupe pharmaceutique savait depuis 1995 que le Mediator produit une substance toxique pour l’organisme, la norfenfluramine, également dégagée par l’Isoméride et le Pondéral, interdits en 1999. Cette molécule est responsables d’hypertension pulmonaire artérielle, à l’origine d’insuffisances cardiaques graves. Le laboratoire dément, et a toujours nié le lien de parenté entre le Mediator et ces deux coupe-faim, également produits chez Servier.


Laissez votre avis

judi togel