Assurance maladie : Hausse du remboursement pour les frais dentaires après une maladie rare

La Haute autorité de santé (HAS) a donné un avis favorable au remboursement de traitements des agénésies dentaires multiples (absence congénitale de dents) liées à une maladie rare chez l’adulte.

En règle générale, les patients reçoivent une prothèse amovible conventionnelle, “souvent associée à un défaut de stabilisation de la prothèse et à une intolérance sur les plans fonctionnel, esthétique et psychologique”, souligne la HAS mardi dans un communiqué.

La HAS note que “le recours à une prothèse amovible stabilisée par des implants (supra-implantaire) va alors améliorer la rétention prothétique et la satisfaction des patients”.

Saisie par le ministère de la Santé et l’Assurance maladie, la HAS se prononce “en faveur du remboursement d’un ensemble d’actes associés à la chirurgie pré-implantaire, à la pose d’implants et à la pose d’une prothèse amovible supra-implantaire”.

La HAS s’était déjà prononcée en faveur de l’inscription au remboursement d’actes liés à la pose d’implants pour stabiliser une prothèse amovible chez l’enfant à partir de 6 ans. Depuis, l’Assurance maladie prend en charge ces actes pour les enfants de 6 à 18 ans.

Paris, 28 septembre 2010 (AFP)


Laissez votre avis