Assurance maladie : la hausse de 600M d’euros des dépenses n’exige pas de nouvelles économies selon la Sécu

Les dépenses d’assurance maladie pourraient dépasser d’environ 600 millions d’euros l’objectif fixé par le Parlement pour 2010, un dépassement qui n’entraîne toutefois pas d’obligation de nouvelles économies à court terme, a indiqué vendredi le comité d’alerte de la Sécu.

Dans un avis, le comité d’alerte “estime que l’objectif national de dépenses d’assurance maladie (Ondam) fixé pour 2010 à 162,4 milliards d’euros pourrait être dépassé d’environ 600 millions d’euros en l’absence de nouvelles mesures”. “Le dépassement prévisible restant en deçà du seuil de 0,75% du montant de l’objectif (soit 1,2 milliard en 2010), il n’y a pas lieu de mettre en oeuvre la procédure d’alerte”, selon cet avis.

Ce dépassement pourrait être principalement imputable aux établissements de santé pour 400 millions d’euros, précise le comité d’alerte. Concernant les soins de ville (médecins libéraux), l’objectif devrait être dépassé de 200 millions d’euros.

Le comité, qui indique par ailleurs avoir reçu une lettre ministérielle concernant de nouvelles mesures, estime que “si les mesures annoncées sont effectivement mises en oeuvre avec le rendement indiqué, l’objectif pourrait être strictement respecté”.

Institué en 2004 pour limiter la hausse des dépenses au-delà de l’Ondam, ce comité a déclenché une première procédure d’alerte en 2007, conduisant le gouvernement à lancer immédiatement un plan d’économies devant s’appliquer rapidement.

Paris, 29 mai 2010 (AFP)


Laissez votre avis