Assurance maladie : Les bienfaits du programme d’accompagnement Sophia de la Sécu

L’Assurance maladie s’est félicitée jeudi du succès de son programme d’accompagnement médical des diabétiques appelé Sophia et dont le nombre d’adhérents a dépassé les 100.000 malades.

Ce service, l’un des plus importants en Europe, initié en 2008 dans dix départements pilotes, concerne maintenant dix-neuf départements et poursuit son déploiement à grande échelle, notamment vers le nord et l’est de la France. Il consiste à accompagner les diabétiques qui le souhaitent, en relais du médecin traitant, “pour les aider à mieux vivre avec la maladie et en prévenir les complications”, a indiqué l’Assurance maladie dans un point d’information.

Près de 80 infirmiers recrutés par l’Assurance maladie font office de conseillers en santé pour le programme Sophia et passent en moyenne de 10 à 12 appels téléphoniques par jour vers les patients. Le service est placé sous la responsabilité des médecins-conseil de la Sécu.

Il y a en France 2,9 millions de diabétiques et leur nombre a doublé en 10 ans. Environ 80% sont pris en charge à 100% par l’Assurance maladie au titre des affections de longue durée (ALD). Le remboursement des soins liés au diabète totalise 12,5 milliards, soit 10% des dépenses de soins de l’Assurance maladie.

Le programme Sophia présente un double avantage, selon la Sécu. D’une part, en matière de santé, les patients suivis réalisent plus fréquemment les examens recommandés et leur taux d’hémoglobine glyquée a un peu plus baissé. D’autre part, d’un point de vue financier, leurs dépenses hospitalières diminuent.

Paris, 10 mars 2011 (AFP)


Laissez votre avis