Assurance santé : la santé financière des hôpitaux retrouve des couleurs

La situation financière des hôpitaux s’est “significativement améliorée” depuis 2007, ce qui permet d'”espérer un retour à l’équilibre en 2012″, comme le souhaite le président Nicolas Sarkozy, a estimé mardi la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

La situation financière des hôpitaux s’est “significativement améliorée ces dernières années. Les comptes des hôpitaux avaient connu une lente dégradation jusqu’en 2007. L’année 2008 s’est donc traduite par une inversion de tendance”, a-t-elle déclaré devant la Mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale (Mecss) de l’Assemblée nationale.

“Le déficit de l’hôpital, ce n’est pas une fatalité. Des résultats encourageants ont été obtenus les deux dernières années. Le déficit global des hôpitaux a ainsi décrû de près de 90 millions entre 2007 et 2008. La même tendance doit être observée entre 2008 et 2009, les premiers chiffres sont très encourageants”, a ajouté la ministre.

Ce déficit a été de 592 millions en 2008, 87 millions de moins qu’en 2007, a-t-elle précisé, soulignant les “efforts consentis ces dernières années par la très grande majorité des établissements”. “En 2008, 61% des établissements publics de santé étaient à l’équilibre (…) Une majorité de ce déficit était en effet concentré sur un nombre très limité d’établissements qui n’ont pas su procéder au cours de la période aux réformes de structures nécessaires”, a affirmé Mme Bachelot.

“Les difficultés  budgétaires sont le plus souvent dues à une mauvaise utilisation des moyens alloués, elles-mêmes liées à une organisation inadaptée. Je récuse l’idée que les déficits auraient pour origine l’insuffisance des ressources allouées aux hôpitaux”, a-t-elle encore dit.

Paris, 17 avril 2010 (AFP)


Laissez votre avis