Assurance santé : Quel prix faut-il attendre pour une mutuelle en 2011 ? (Tribune)

Plus que jamais en raison des désengagements de remboursements successifs des régimes de protection sociale obligatoires, les Français sont et seront amenés à mettre la main au portefeuille pour payer de leur propre poche le reste à charge sur leurs dépenses de santé ou alors, cotiser de façon plus importante auprès de leur assureur complémentaire santé.

Unanimement, les représentants des fédérations mutualistes, et ceux de la fédération française des assurances ont dénoncé ces transferts de charges. Après les hausses moyennes d’environ 5,8% en 2009 et 5% en 2010, Il faut encore s’attendre à une augmentation des prix encore plus importante en 2011 !

Selon les experts, l’inflation des dépenses de santé de cette année se situera, (sauf pandémie de dernière minute) aux environs de 3%. Ajoutons à cela la restauration partielle de la taxe (TCA) sur les « contrats responsables » d’assurances complémentaires santé + 3,5% et un nouveau désengagement de la base de remboursement des médicaments à vignettes bleues, qui passera à 30% au lieu des 35% actuels. Un relèvement à 120 euros du plafond d’application du forfait contributaire de 18 euros pour les actes techniques qui jusqu’à présent est de 91 euros. Pas besoin d’être un grand mathématicien pour comprendre, que 3% d’inflation+3.5% de TCA + X % pour les nouveaux désengagements (pourcentage laissé à l’appréciation des tarificateurs de chaque organisme) fera que la couverture sociale complémentaire santé risque fort d’augmenter de 7 à 10% en 2011.

Tout le monde sera touché par ces mesures, qu’il s’agisse des contrats individuels ou ceux souscrits dans le cadre d’un contrat collectif. Après avoir fortement encouragé la vulgarisation des « contrats responsables » dans Le cadre de l’application de la loi portant sur la réforme de la sécurité sociale de 2004. Il semblerait que le gouvernement y trouverait plus son compte si l’on revenait à la situation antérieure à cette loi en rétablissant progressivement la TCA à 7% sur tous les contrats, mais cette fois ci, tous les intervenants seraient taxés !

Tribune rédigée par Hervé Georget, Consultant, Spécialiste santé


Laissez votre avis