Assurance Santé / Réseaux de soins : Un palmarès en ligne des établissements traitant les cancers

Une plateforme santé, met à la disposition des assurés un classement des établissements traitant les cancers, en chirurgie, radiologie et chimiothérapie. Le palmarès des établissements est réalisé sur différents critères par pathologie et type de traitements. Il est accessible à tous sur le site des assureurs partenaires et de la plateforme santé.

Une plateforme santé met à la disposition des assurés un classement des établissements traitant les cancers, en chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie. Le palmarès des établissements est réalisé sur différents critères par pathologie et type de traitements. Il est accessible à tous sur le site des assureurs partenaires et de la plateforme santé.

Qui soigne le mieux un cancer du sein ? Où se faire opérer d’un cancer de la prostate ? Voici des questions que les malades se posent souvent. Et auxquelles il existe des réponses chez… les assureurs.

Une utilisation simple ouverte à tous

Santéclair, qui a réalisé le palmarès et le fera vivre « au fur et à mesure de l’évolution des données », a pour habitude de trouver des réseaux d’opticiens, audioprothésistes ou encore d’analyser des devis pour trouver les prix les plus justes pour le compte d’assurés santé. Cette fois-ci, et à la demande de deux assureurs actionnaires de la plateforme (Maaf et MMA), Santéclair a établit un palmarès des établissements de soins sur le cancer.

L’utilisation est simple. Disponible sur les sites maaf.fr, mma.fr et santéclair.fr, le palmarès propose en fonction du lieu, de la pathologie et du type de traitement de fournir au visiteur une liste d’établissement noté sur plusieurs critères.

Peu d’infos à donner, beaucoup à recevoir

A la première étape, il s’agit de choisir le traitement, entre chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie. Ensuite vient les précisions sur le malade. Sexe, lieu de recherche et pathologie précise sont à fournir, sans que le moteur de recherche ne demande plus d’informations.

Selon les critères entrés, le palmarès s’affiche. Plusieurs établissements peuvent être placés en « Or » – la première marche du podium – ou en « Argent » ou « Bronze ».
Les établissements sont notés sur différents critères tels que le volume d’activité (nombre d’interventions ou de patients traités en 2009), notoriété, taux de réussite ou complications en chirurgie, certification… Pour chaque critère, le patient ou ses proches peuvent avoir des précisions, jusqu’au pratiques tarifaires, notamment sur les dépassements d’honoraires.

Nombreuses initiatives existantes

Santéclair affirme avoir recensé « un millier d’établissements » et « consacre les meilleurs d’entre eux ». D’autres dispositifs existent par ailleurs, notamment pour comparer les hôpitaux (Carte Blanche – guidhospi) ou pour une orientation et des informations vers des soins (Mutualité française – Priorité santé mutualiste).

Les travaux des assureurs et de ces filiales qui offrent un service supplémentaire aux assurés permet en outre de maîtriser les coûts. Ils tendent donc à se développer, au même titre que le tiers payant qui permet à l’assuré de ne pas payer la part prise en charge par sa complémentaire santé, et qui était le premier niveau de ce type de services.


5 commentaires sur

  • LOLO94 Vues :

    N' importe quoi. Bientot, on ne pourra plus choisir son chirurgien. Ils vont nous imposer un opticien, un dentiste, un médecin , un chirurgien…
    Bravo le libre choix.

  • melquiond Vues :

    pourquoi uniquement le cancer ep pas las maladies cardio-vasculaures ??????????

  • Benoit Martin Vues :

    Bonjour "amjtaro"

    La correction sur la "radiothérapie" vient d'être faite.

    Merci de votre remarque et n'hésitez pas à me contacter pour me faire part de vos critiques à propos de ce "palmarès" : bmartin@news-assurances.com .

  • olem Vues :

    Comme tous les classements les méthodes sont contestables. Vaut-il mieux se faire opérer dans un grand centre opérant 100 cas dans l'année pour 10 chirurgiens, où dans un centre de moyenne importance opérant 60 cas pour 3 chirurgiens ? Il est clair que les données devront permettrent de choisir le praticien au même titre qu'un établissement.

  • amjtaro Vues :

    e travaille dans un des centres de traitement du cancer et je peux vous dire que leurs chiffres datent de plusieurs années (!!!) et que le nombre n'est pas toujours synonyme de qualité! certains critères importants ne sont pas pris en compte.

    méfiez vous de ce genre de site extrêmement biaisé.

    NB pour l'auteur de l'article: depuis quand la radiologie traite t'elle les cancers? je sais bien que santéclair a illustré la radioTHERAPIE par un appareil à radiologie, m'enfin, renseignez vous! il est vrai qu'avec ce genre de sites et leurs âneries ne peut que semer le trouble dans l'esprit des gens, ce qui me désole.

Laissez votre avis