Assurance santé : Roselyne Bachelot approuve la consultation à 23 euros

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a jugé vendredi « légitime » le passage de 22 à 23 euros du tarif de la consultation des médecins généralistes, soulignant que cette mesure n’avait été reportée qu’en raison de la crise économique.

« Cette revendication est légitime, la question est simplement celle de la date », a déclaré sur RMC la ministre, qui accompagnera en fin de matinée le président Nicolas Sarkozy dans un déplacement dans le Val d’Oise, consacré à la médecine de proximité.

« Nous sommes dans des difficultés financières, une crise financière qui nous ont empêché de faire cela. Ce n’était absolument pas ni un mépris, ni un refus, c’était le fait que nous avions reporté ces mesures », a ajouté Mme Bachelot. « Je suis en train de m’attacher à ce que cette revendication aboutisse le plus vite possible », a-t-elle précisé, en reconnaissant que « la rémunération à l’acte n’est plus suffisante ». A la question de savoir si le passage de la consultation à 23 euros pourrait être entériné lors de la visite de M. Sarkozy, la ministre a répondu: « je laisse le président faire les annonces ».

Paris, 16 avril 2010 (AFP)


Laissez votre avis