Complémentaires santé : Les tarifs comparés par le CLCV

Une étude du CLCV compare les offres de 24 complémentaires santé selon des profils de couples de trois âges différents.

Une étude du CLCV compare les offres de 24 complémentaires santé selon des profils de couples de trois âges différents.

En plus de l’augmentation naturelle des prix de 3 à 4% par an, les déremboursements de la Sécurité sociale et la nouvelle hausse de la taxe sur les complémentaires santé vont encore alourdir la facture pour les assureurs, mutuelles et institutionss de prévoyance, et in fine pour les ménages. On estime qu’aujourd’hui, près de 5M de Français n’ont pas de complémentaire santé.

L’association de consommateurs et d’usagers CLCV a réalisé une étude comparant les offres de ces complémentaires. L’étude se base sur un constat : les comparateurs existant sur Internet ne comparent pas tous les mêmes produits, et sont souvent orientés vers la vente. Il est donc conseillé, pour faire son choix, de se rendre sur différentes plateformes, autrement dit, comparer les comparateurs…

Le CLCV a étudié les offres standard pour trois couples : des jeunes actifs de 26 et 27 ans, des adultes de 43 et 44 ansavec deux enfants, et des jeunes retraités de 61 et 62 ans. A chaque fois, une formule économique, une formule intermédiaire et une formule à garantie élevée sont analysées. Les dépenses essentielles sont prises en compte, à savoir la consultation d’un généraliste, d’un spécialiste comme le gynécologue, des frais dentaires et optiques si nécessaires, et des cas imprévus comme une hospitalisation ou une maladie grave.

Les mutuelles restent moins chères

Au total, 24 complémentaires santé, dont celles de 13 assureurs et de 11 mutuelles et institutions de prévoyance, ont été comparées parmi les offres de 6 sites de comparateurs mais aussi sur leur propre site Internet lorsqu’elles n’étaient pas répertoriées chez les comparateurs.

Les résultats montrent que, à deux exceptions près, les tarifs des mutuelles sont plus avantageux que ceux des assureurs privés. La comparaison des tarifs montre, pour l’offre économique, que la complémentaire de la Maaf est la moins chère, quel que soit l’âge du couple. Pour une couverture moyenne, la Matmut est la moins chère pour les jeunes, Aviva pour les adultes et Vauban pour les seniors. Enfin, pour la garantie la plus élevée, la Matmut est la moins chère pour les jeunes, Aviva encore pour les adultes, et la Maif pour les plus âgés.

Cependant, l’étude ne s’arrête pas aux simple tarifs et montre les différences de prestations pour le même type de contrat. Et là, les divergences sont grandes selon la garantie recherchée (plus ou moins de dentaire ou d’optique, une garantie plus grande pour l’hospitalisation, etc). Une analyse personnalisée est donc conseillée pour chercher la complémentaire la moins chère en fonction des critères recherchés.


Laissez votre avis