Etats-unis/Santé : Un système loin d’être à la hauteur des dépenses réalisées chaque année

Les Etats-Unis dépensent pour la santé davantage que tout autre pays mais la santé des Américains n’est pas, de loin, la meilleure du monde, a déploré l’épouse du président américain, Michelle Obama, dans un entretien publié mercredi par le magazine Women’s Health.

“Nous dépensons plus d’argent pour la santé que n’importe quel autre pays au monde mais nous ne sommes pas ceux qui sont en meilleure santé, de loin”, affirme la First Lady dans le numéro d’octobre du magazine.  “En fait, dans certains pays, ils dépensent moins que nous et vivent plus longtemps”, ajoute Michelle Obama.

Dans un entretien parallèle au magazine Men’s Health du même groupe, le président Barack Obama enfonce le clou: “il est important de reconnaître que même si les Américains étaient en meilleure santé qu’ils ne le sont actuellement –en réduisant par exemple le taux d’obésité– on continuerait cependant à avoir un des systèmes de santé les moins efficaces”.

Le président américain raconte notamment comment sa mère, décédée en 1995 à 52 ans d’un cancer des ovaires, s’est débattue pour obtenir une couverture santé à l’époque. “Finalement les assurances ont dit oui mais elle a dû passer des semaines à se battre avec elles depuis son lit d’hôpital, écrivant des lettres juste pour que la couverture pour laquelle elle payait déjà des cotisations soit honorée”, raconte Barack Obama. “Ces exemples ont façonné ma conception des choses”, reconnaît-il.

Décrivant l’hygiène de vie de la famille présidentielle à la Maison Blanche, Michelle Obama dévoile aussi dans Women’s Health ses exercices physiques effectués tous les matins ou presque à 5H30, où elle enchaîne 15 à 20 pliés et développés-couchés assortis de séances de saut à la corde et de kickboxing.

Chaque jour, le dîner est servi à 18H30: “c’est rare qu’on ne dîne pas ensemble. Le dîner est à 18H30, il arrive et nous nous asseyons”, dit-elle en parlant du président. “Nous faisons la prière, nous rendons grâce, en général chacun prend son tour, puis nous parlons de la journée”, indique-t-elle. Les filles du couple présidentiel, Malia, 11 ans, et Sacha, 8 ans, à qui la “malbouffe” est interdite, ont désormais une aversion pour certains fast-foods, assure leur mère sans citer d’enseigne. “Il y a des restaurants rapides où elles refusent d’aller parce qu’elles ont appris comme y était préparée la nourriture”, explique Michelle Obama.

Avec AFP


Laissez votre avis