Grève des médecins généralistes : 18% des cabinets fermés partiellement ou totalement, selon le ministère

Le ministère de la Santé a évalué à 18% le taux de cabinets de médecins généralistes fermés partiellement ou totalement jeudi, à l’appel de syndicats qui réclament plus de moyens, dont la hausse du prix de la consultation à 23 euros, et dénoncent un « système de santé à la dérive ».

Selon une source proche du dossier, le mouvement a été mieux suivi dans quelques régions, comme le Nord-Pas-de-Calais, où les fermetures, partielles ou totales, ont dépassé les 50%, sans pour autant surcharger le fonctionnement des urgences hospitalières. Selon Serge Cini, président de MG-France en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), c’est la « première grève des médecins généralistes depuis très, très longtemps, une quinzaine d’années environ. C’est dire notre patience », a-t-il souligné.

D’autre part, ils « soutiennent et encouragent les actions menées sur le terrain par les médecins généralistes en colère », à savoir notamment faire payer leur consultation 23 euros (au lieu de 22) par le patient, puis réclamer à l’assurance maladie le remboursement sur la base de cette somme.

Paris, 11 mars 2010 (AFP)


Laissez votre avis