Grippe A : nouvelles négociations au programme entre le gouvernement et les mutuelles sur l’achat des vaccins

Après le débat sur la campagne de vaccination, place à la polémique sur l’achat des vaccins. Il semble en effet que la France ait eu les yeux plus gros que le ventre en commandant 94M de doses pour une grippe assez peu virulente au regard de la grippe saisonnière. Entre revente et résiliation de commandes, l’Etat cherche à réduire le montant de la facture qui devait atteindre 869M d’euros. Les acteurs privés de l’assurance, censés participer à hauteur de 230M d’euros, veulent renégocier leur contribution.

« Réduire de moitié la contribution nous semble une bonne base de négociation » annonce Patrice Henry, président de l’Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire (Unocam). Le calcul est en effet simple pour l’Unocam et la Mutualité française. L’État a résilié un contrat d’achat de 50 millions de doses de vaccin, soit un peu plus de la moitié du stock de 94M de vaccins prévus au départ par le gouvernement. Ils souhaitent donc diviser par deux leur participation à l’effort dans la campagne de vaccination.

Cette dernière s’établirait ainsi autour de 120M d’euros dont 70M pour les mutuelles. Interrogé par I-télé, Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité française déclarait « qu’il n’y a pas de raison que les mutualistes payent alors que les vaccins ne seront pas achetés. » Un argument qui paraît imparable.

A ce propos, lundi soir, le cabinet de Roselyne Bachelot a fait savoir aux différents représentants des mutuelles et des complémentaires santé que le gouvernement était ouvert à une renégociation sur la participation des acteurs privés de la santé en France. Mais pour le moment aucune date n’a été fixée par la ministre de la Santé.

L’Unocam devrait se retrouver en première ligne dans cette négociation puisque elle représente tous les acteurs de la couverture santé en France, à savoir les mutuelles, les institutions de prévoyance et les assurances santé. Autour de la table sont également attendus les représentants de l’Assurance Maladie.


Laissez votre avis