Grippe H1N1 : les trois vaccins européens probablement efficaces en une dose

Les trois vaccins contre la grippe H1N1 déjà autorisés dans l’UE immunisent les patients dès la première dose au lieu des deux injections initialement prévues, ont tranché les fabricants, qui doivent encore faire valider cet avis par les autorités européennes compétentes.

“Demain deux des trois fabricants, et le troisième la semaine prochaine, vont soumettre une proposition pour dire qu’une dose est suffisante”, a révélé lundi la commissaire européenne à la Santé Androulla Vassiliou, au cours d’une conférence de presse.

L’Agence européenne des médicaments (EMEA), basée à Londres, examinera les deux premières demandes “la semaine prochaine” pour publier un avis amendé, qui devra être encore être approuvé par la Commission européenne.

Si l’avis des fabricants sur le dosage est approuvé, “beaucoup d’Etats européens seront en mesure de rendre une partie de ces vaccins disponibles pour d’autres pays membres de l’UE”, s’est réjouie Mme Vassiliou.

La commissaire a annoncé la bonne nouvelle lundi aux ministres européens chargés de la Santé, présents à réunion pour une réunion spéciale consacrée à la grippe H1N1. “Ils étaient soulagés, cela veut dire que le coût de la grippe va baisser”, a-t-elle commenté.

La plupart des pays européens ont passé des commandes de vaccins sur la base de la nécessité de deux doses, certains pour couvrir tous les groupes à risque voire toute leur population.

L’EMEA et la Commission européenne ont déjà donné le feu vert à la mise en vente en Europe. Les trois vaccins déjà autorisés à la commercialisation en Europe sont le Focetria, fabriqué par le laboratoire suisse Novartis, le Pandemrix, conçu par son concurrent britannique GlaxoSmithKline (GSK) et le Celvapan fabriqué du groupe américain Baxter.

GSK et Novartis seront les premiers à soumettre leur proposition recommandant une seule dose, a indiqué une source diplomatique.

Les autorités sanitaires américaines viennent pour leur part de démarrer une campagne de vaccination en une seule dose.

Luxembourg, 12 oct 2009 (AFP)


Laissez votre avis