Le nombre de bénéficiaires de la CMU de base a augmenté de 36% en un an

Le nombre de bénéficiaires de la Couverture maladie Universelle (CMU) de base a augmenté de 36% en un an, après la mise en place d’une mesure réduisant la durée de maintien des droits de certains assurés sociaux, indique la lettre d’octobre du Fonds de financement de la CMU.

“Au 31 juillet, 1.982.042 personnes étaient affiliées à la CMU de base, soit une évolution de +36% comparé aux effectifs de juillet 2008”, est-il écrit dans le document.

La CMU de base est à distinguer de la CMU complémentaire (CMU-C), plus connue. Alors que la CMU-C offre une complémentaire santé gratuite aux plus démunis, la CMU de base n’est pas liée aux ressources mais donne accès à l’assurance maladie de base aux personnes qui en sont exclues du fait de situations atypiques.

Un décret publié 2007 et qui entre progressivement en application depuis 2008 a eu pour conséquence d’augmenter le nombre de personnes dans cette situation.

Le texte a réduit la “durée de maintien de droits” des assurés sociaux de quatre à un an, après par exemple une perte d’emploi. L’assuré n’a donc plus qu’une année pour prouver qu’il est toujours salarié, ou, s’il ne l’est plus, devenir ayant-droit d’un proche ou demander la couverture médicale universelle (CMU). “Cette réduction du maintien de droit a pour conséquence l’augmentation des affiliations à la CMU de base”, a constaté le Fonds CMU.


Laissez votre avis