Obama contraint d’occuper le terrain pour défendre sa réforme de la santé

Le président américain Barack Obama s’est de nouveau rendu sur le terrain jeudi pour défendre une réforme de la santé de plus en plus décriée aux Etats-Unis, retrouvant l’énergie de la campagne face à des milliers de jeunes rassemblés dans un stade proche de la capitale.

“Vous avez voté pour le changement en novembre, et nous allons vous apporter le changement”, a déclaré M. Obama au public rassemblé dans le stade de basket-ball de l’université du Maryland (est) d’une capacité de 20.000 places et quasiment plein. Certains étaient venus dès l’aube pour assister à l’intervention du président.

“Parmi les adultes dépourvus d’assurance, un sur trois est à deux doigts de la faillite”, a souligné le président dont le discours était régulièrement interrompu par les vivats de la foule. Ce rassemblement illustre la volonté du président américain de reprendre l’initiative sur cette réforme, les détracteurs du projet ayant occupé le terrain médiatique le mois dernier en perturbant des rencontres entre parlementaires et citoyens destinées à expliquer le projet et en manifestant par milliers samedi à Washington.

M. Obama souhaite que le Congrès vote sa réforme du système de santé d’ici la fin de l’année afin de tenir l’une de ses principales promesses de campagne: fournir une couverture-santé aux quelque 47 millions d’Américains qui en sont dépourvus, soit 15% de la population.

Mais le Congrès est profondément divisé, les démocrates ayant échoué jusqu’à présent à convaincre les conservateurs les plus modérés sur leurs propositions, et le piétinement de la réforme a commencé à affecter l’autorité présidentielle.

Avec AFP


Laissez votre avis