Prévention santé : L’armée mobilisée en Martinique pour enrayer l’épidémie de dengue

Selon le dernier bulletin de l'InVS en Martinique, l'épidémie de dengue continue de progresser sur l'île. Pour tenter d'endiguer le phénomène, l'armée sera mise à contribution en Guadeloupe et en Martinique.

Selon le dernier bulletin de l’InVS en Martinique, l’épidémie de dengue continue de progresser sur l’île. Pour tenter d’endiguer le phénomène, l’armée sera mise à contribution en Guadeloupe et en Martinique.

Dans son dernier relevé, L’Institut national de veille sanitaire de Martinique (InVS) recensait 4.160 cas de dengue déclarés sur l’île pour la deuxième semaine d’août, soit une augmentation de 20% des personnes tombées malades par rapport à la semaine précédente. Cette progression inquiète fortement les autorités antillaises.

Un réunion sur le sujet se tenait dimanche dans les locaux de la préfecture de Martinique, à l’issue de laquelle il a été annoncé la mobilisation de l’armée pour tenter d’enrayer l’épidémie qui a fait 13 morts depuis le mois de février. Le 33e Régiment d’infanterie de marine (Rima) et le Régiment des services militaires adaptés (RSMA) seront mis à contribution. Le premier objectif sera d’éliminer les gîtes larvaires des moustiques dans et en dehors des écoles à quelques jours de la rentrée scolaire. Puis, ils démarreront par le sud de la Martinique où l’épidémie est la plus virulente.

Mercredi, les autorités martiniquaises sont attendues à Matignon pour une réunion sur les moyens à mettre en œuvre pour éradiquer l’épidémie. N’hésitez pas à consulter notre questions-réponses sur la dengue et les moyens de se protéger.

CP : James Gathany-CDC

Laissez votre avis