Santé : Le nombre de personnes touchées par la grippe augmente lentement

Le nombre de personnes touchées par la grippe a augmenté lentement ces dernières semaines, sans atteindre le seuil épidémique, selon les données fournies par deux réseaux d’observation de la maladie.

Selon le point effectué jeudi par le réseau des Grog (Groupes régionaux d’observation de la grippe), qui surveille l’arrivée et la circulation des virus grippaux sur le territoire, le nombre des cas de grippe augmente “peu à peu”, avec cependant un impact “très modeste”.

Pour faire leur pointage, les Grog, un réseau de médecins et pharmaciens, ont suivi la semaine dernière 24.717 clients de pharmacies, 36.668 patients de médecine générale, 8.654 patients de pédiatrie, 2.144 consultations militaires et 60.467 appels à SOS Médecins. “Plus d’un prélèvement rhinopharyngé sur cinq effectués au cours des deux dernières semaines par les médecins vigies Grog sont positifs pour la grippe”, indique le réseau. Il s’agit de virus grippaux de sous-types A(H1N1), A(H3N2) et B, les trois auquel répond le vaccin.

Le réseau note que les vacances scolaires et le froid “peuvent influencer la propagation des virus”. “Les personnes à risque ne doivent vraiment plus traîner pour se faire vacciner contre la grippe”, ajoute-t-il.

Un autre réseau, le réseau Sentinelles de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), composé de médecins généralistes libéraux, souligne que l’activité grippale reste “faible”. Elle est cependant en hausse, puisque le nombre de cas a quasi doublé depuis deux semaines, passant de 42 à 77 pour 100.000 habitants, pour un seuil épidémique fixé à 166 cas pour 100.000.

L’Alsace, l’Ile-de-France et la Champagne-Ardenne sont les régions les plus touchées.

Paris, 16 décembre 2010 (AFP)


Laissez votre avis