Transports / Séisme Japon : Les compagnies aériennes mettent en place des mesures en cas d’annulation de voyage

Le trafic aérien à destination du Japon se trouve bouleversé par la crise sismique et nucléaire que traverse le pays. Pour les nombreux voyageurs qui souhaitent reporter ou annuler leur vol, les compagnies aériennes ont mis en place des mesures exceptionnelles de dédommagement.

En temps normal, la possibilité d’annuler ou de modifier un billet d’avion est offerte pour les classes affaires et premières, mais facturée pour les voyageurs en classe économique. Face à la crise du Japon les compagnies proposent toutefois des mesures commerciales ouvertes à tous.

Report sur 15 jours ou avoir sur un an

Pour ceux qui souhaiteraient modifier leur voyage vers Tokyo prévu entre le 11 et le 20 mars, Air France leur propose un report sans frais jusqu’au 23 mars. Cependant pour les voyageurs qui ne parviendraient pas à effectuer cette démarche, un avoir non remboursable valable un an est disponible. Il en est de même pour ceux qui seraient victimes de l’annulation de leur vol par les compagnies aériennes elles-mêmes. Toutefois ces informations sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’évolution de la situation au Japon.

Report jusqu’à 2 mois et annulation sans frais pour les compagnies nippones

Du côté de Japan Airlines, les passagers ayant des réservations pour des vols compris entre le 11 mars et le 10 avril pourront reporter leur voyage jusqu’au 11 mai, gratuitement pour les billets uniquement émis jusqu’au 11 mars. La compagnie ANA propose également une annulation gratuite ainsi qu’une possibilité de report jusqu’au 10 juin.

L’assurance voyage très utile

Certains voyageurs  pourront faire jouer leur assurance voyage si celle-ci a été souscrite au préalable. Depuis un an cette garantie couvre en générale les catastrophes naturelles, ainsi que les cas d’épidémie et les attentats terroristes. « Les voyageurs censés partir dans 15 jours au Japon se feront entièrement rembourser s’ils le souhaitent », explique Arnaud Visbecq, directeur commercial de Présence Assistance, « mais étant donné que nous ne sommes pas en période scolaire et que le Japon n’est pas une destination touristique particulièrement prisée, nous ne comptons aujourd’hui qu’une dizaine d’annulations ».

Malgré la crise, les annulations de départs restent rares semble-t-il. Aucun vol opéré par Japan Airlines n’a été annulé depuis le séisme et Air France affirme que deux avions pleins assurent la liaison Paris-Tokyo quotidiennement. Seul le CETO (Cercle d’Etudes des Tours Opérators) a suspendus jusqu’au 20 les voyages de l’ensemble de leurs membres. L’office du Tourisme japonais ne peut aujourd’hui communiquer le nombre des annulations volontaires recensées depuis la crise, la priorité étant à la gestion de la crise.


Laissez votre avis