Assurance animale / Enquête : Toujours plus de chats et moins de chiens en France

Selon une enquête réalisée par la Sofres pour la Facco, les Français possèdent de plus en plus de chats et de moins en moins de chiens.

Régulièrement, la Facco procède à une grande enquête nationale réalisée pour son compte par la Sofres. La dernière en date et qui vient d’être publiée, confirme les tendances observées lors de la précédente : plus de chats, moins de chiens.

La dernière enquête 2010 de la Sofres menée pour le compte de la Facco (Chambre syndicale des fabricants d’aliments préparés pour chiens, chats, oiseaux et autres animaux familiers) souligne une tendance déjà remarquée lors de la précédente enquête en 2008.

59 millions d’animaux partagent la vie des familles françaises (chiens, chats, poissons, oiseaux et petits mammifères). Si la population canine poursuit sa baisse et s’établit à 7,59 millions (- 223 000 en 2 ans, – 488 000 en 4 ans), la population féline continue pour sa part de croître (+ 278 000 en 2 ans, + 923 000 en 4 ans) : on dénombre en France 10,96 millions de chats.

A noter que la population de petits mammifères, avec 3 millions de sujets recensés, a régressé de 228 000 en 2 ans et celle des oiseaux a augmenté de plus de 2,5 millions entre 2008 et 2010 ; la population de poissons a enregistré quant à elle une baisse très significative (- 4,8 millions).

Des chiens et chats stérilisés ou castrés plus nombreux

Le « bâtard » occupe toujours la première place avec environ 25 % de la population. Le labrador conserve la première place des chiens de race avec 8,7 %, suivi du yorkshire terrier (6,4 % des foyers possesseurs) et du caniche (4,6%)

L’intérêt des Français pour les chiens de race se maintient : 49,1 % sont de pure race, 20,9 % sont des chiens avec pedigree.

A noter aussi que 47,7 % des chiens sont des mâles, dont 21,6 % sont castrés. 52,4 % sont des femelles dont 42,4 % sont stérilisées.

Indice de la responsabilité des maîtres, le taux de stérilisation augmente régulièrement d’année en année (32,5 % de la population totale de chiens, +3 points par rapport à 2008).

Chez les chats, ceux de race indéterminée, dits de gouttière ou issus de croisements constituent la majorité de la population féline (62 % en 2010). Seulement 4,5 % des chats sont déclarés par leurs maîtres comme étant de pure race dont 2,3 % avec pedigree.

Le trio des races préférées est constitué des siamois pour 3 % de la population, des persans (2 %) et des chartreux (1 %). 44,5% sont des mâles dont 77,8 % sont castrés et 55,5 % sont des femelles, dont 71,4 % sont stérilisées. Sur l’ensemble de la population de chats, le taux de stérilisation de chats est de 74,2 %, en augmentation de 2 points comparé à 2008.

La multipossession croît légèrement

Bien que très légèrement en deux ans, la multipossession croît elle aussi : 17,6 % des possesseurs de chiens possèdent 2 chiens ou plus (contre 17,4% en 2008) ; 31,9 % des possesseurs de chats possèdent 2 chats ou plus (31,4 % en 2008).

Les chiens vivent principalement dans des foyers de taille moyenne qui vivent dans des zones rurales, dans des maisons avec jardins. Il y a plus souvent que par le passé quelqu’un à la maison pendant la journée. Les chats, eux, se trouvent en majorité dans des familles de taille moyenne vivant en zone rurale dans des maisons avec jardins.

 


Laissez votre avis