Assurance animale : Les aliments thérapeutiques en réponse à de nombreuses maladies

Aliments thérapeutiques, diététiques, médicalisés, alicaments… autant de termes employés pour ces aliments tout spécialement élaborés afin de prévenir ou soigner une maladie ciblée.

Aliments thérapeutiques, diététiques, médicalisés, alicaments… autant de termes employés pour parler de ces aliments spécifiques, tout spécialement élaborés afin de prévenir ou soigner une maladie ciblée. Prescrits et vendus par les vétérinaires, ils peuvent être remboursés par l’assurance santé animale.

De nombreux termes sont utilisés pour parler de ces aliments qui soignent ou préviennent certaines maladies. On évoque les termes aussi variés qu’aliments diététiques, thérapeutiques ou médicalisés. On le nomme aussi parfois alicaments. Quoi qu’il en soit, ces aliments ont un point commun : ils sont prescrits et vendus par les vétérinaires. Ils visent à traiter des affections bien précises chez le chien et le chat.

Suivre les prescriptions du vétérinaire

Aussi, il est important de se référer aux conseils du vétérinaire qui les prescrit. La mutuelle santé pour chien et chat peut prendre en charge une partie ce type d’alimentation. Un chien ou un chat en bonne santé pourra se « contenter » d’un aliment haut de gamme. Car les aliments thérapeutiques, répétons-le, apportent une réponse nutritionnelle bien définie.

Ainsi, parmi ces aliments, on trouvera, entre autres, ceux qui sont prescrits aux chiens ou chats souffrant de calculs ou bien d’insuffisance rénale ou hépatique. D’autres sont destinés aux animaux souffrant de diarrhées chroniques ou au contraire de constipation. Certains de ces aliments sont destinés aux chiens ou chats ayant des problèmes d’insuffisance cardiaque. On pourrait encore évoquer, mais cette liste est loin d’être exhaustive, les aliments destinés spécialement aux animaux souffrant d’obésité, de diabète, d’un cancer.

A chaque pathologie son aliment

Pour chaque pathologie, chaque type d’aliments (qui existent sous forme de croquettes ou de pâtées, liquides ou semi-liquides) est composé de nutriments haut de gamme. Ensuite, certains apports sont ajustés en fonction de la maladie à combattre. Leur composition adaptée permet à l’organisme de lutter contre telle ou telle pathologie afin d’éviter qu’elle ne s’aggrave et contribue à améliorer de manière significative l’état de santé du chien ou du chat en vue de sa guérison.

Ces aliments, qui existent maintenant depuis de nombreuses années et ne cessent de s’améliorer, font l’objet de nombreuses études et recherches avant leur mise en vente. Comme un médicament, leur dosage, la durée du traitement (certains sont prescrits à vie alors que d’autre sur un temps donné), etc. seront déterminés par le vétérinaire.

Leur diversité permettra au vétérinaire de prescrire l’aliment qui conviendra et « plaira » aussi le mieux à l’animal. La transition se fera en douceur par rapport à son aliment habituel. Il faudra, en cas de cohabitation de plusieurs animaux, éviter que les autres ne viennent manger cet aliment. Les repas seront donc distribués en hauteur s’ils ne concernent qu’un chat dans la maison ou bien dans une autre pièce pour un chien.

 


Laissez votre avis