Assurance santé animale : Prévenir la leucose chez le chat

On assimile souvent la leucose féline (FeLV) au sida chez l’Homme. Cette maladie grave chez le chat n’a cependant pas les mêmes modes de transmission que la maladie humaine.

La Leucose est une maladie virale. On assimile souvent la leucose féline (FeLV) au sida chez l’Homme. Cette maladie grave chez le chat, si elle est bien due à un virus, n’a cependant pas les mêmes modes de transmission que la maladie humaine. Un vaccin existe afin de protéger votre compagnon.

Vacciner son chat lui permet de le protéger contre de nombreuses maladies. Parmi celles-ci, la leucose (on parle aussi de FeLV), comparée au Sida chez l’Homme. Pourtant, ces deux maladies sont un peu différentes. La leucose féline est en fait davantage apparentée à une leucémie dont l’origine est virale, plutôt qu’à un « pur » déficit du système immunitaire.

Son mode de transmission est aussi très différent. Toutes sortes de voies naturelles peuvent être une porte d’entrée chez l’animal : le sang, bien entendu, mais aussi les voies sexuelles, l’urine, la salive, les larmes, etc. Un chat contaminé est déclaré « séropositif ». Il peut transmettre la maladie sans toutefois la déclarer lui-même durant de nombreuses années.

Tester le chaton avant la vaccination

Qu’il sorte ou bien qu’il soit chat d’appartement, la vaccination est le meilleur moyen de protéger son chat contre de nombreuses maladies. Concernant la leucose, un vaccin existe afin de protéger les chats qu’il convient de faire pratiquer dès que possible par le vétérinaire. Un test pourra déterminer au préalable que le chaton est indemne.

Demandez conseils auprès du vétérinaire : l’assurance santé animale peut prendre en charge et rembourser en partie la vaccination. De nombreux symptômes peuvent faire penser à une atteinte par la leucose : amaigrissement, ganglions, voire des tumeurs ou de nombreuses maladies opportunistes. S’il est touché par la maladie, peu d’espoirs restent à envisager.

 


Laissez votre avis