Une assurance pour les nouveaux animaux de compagnie

Un foyer sur deux possède un animal, c’est dire l’attachement des Français pour les animaux domestiques. Si les bêtes à poil sont toujours à la mode, depuis une dizaine d’année la tendance est à l’exotisme avec les nouveaux animaux de compagnie. Lapins, rongeurs et furets sont de plus en plus nombreux dans les foyers.

A l’instar des chiens ou des chats, il est possible de protéger bon nombre d’animaux vivants à nos côtés grâce à une assurance.
On les surnomme les NAC, comprenez les nouveaux animaux de compagnie et ils seraient près de 4 millions dans les foyers français. Cette expression concerne les petits mammifères tels que les hamsters, rats ou lapins, mais aussi les serpents et les iguanes.

Sur le podium des animaux de compagnie préférés, on retrouve en 3ème position le furet, juste derrière le chien et le chat. Pour répondre à des demandes de plus en plus nombreuses, la compagnie ECA-Assurances a donc lancé ECA-Calinia, une assurance qui protège la santé des furets. Cet animal mange tout et n’importe quoi et est susceptible de tomber malade.
Seule condition pour être couvert, le furet doit être marqué par une puce électronique, vacciné et enregistré au fichier national des félins. Une fois inscrit, les frais de vétérinaire vous seront remboursés. Cette offre a été déclinée pour tous les autres animaux de compagnie à quatre pattes tels que les lapins et les rongeurs.

Quand on sait que le lapin a tendance à développer des abcès cutanés et que le traitement coûte en moyenne 60€ au propriétaire, s’assurer peut être une solution adéquate. Plus petits que les chiens ou les chats, la cotisation des N.A.C est en effet moins onéreuse: pour un petit mammifère de moins d’un an, il faut prévoir 5,36 euros par mois. Ce tarif comprend la prise en charge de la chirurgie en cas d’accident, les soins vétérinaires, les médicaments et vaccins.


Laissez votre avis