Assurance chômage : La radiation injustifiée de chômeurs des listes du Pôle Emploi

Dans son édition du 9 septembre, LeMonde.fr explique comment un demandeur d’emploi peut être radié des listes du Pôle emploi injustement.

Une absence à une convocation, un retard, un coup de téléphone raté, ou qui n’a jamais été passé par un conseiller : tout cela peut valoir au demandeur d’emploi une radiation pendant deux mois des listes du Pôle emploi, ce qui signifie, le plus souvent, la suspension des allocations chômage, et un parcours du combattant pour recouvrer ses droits.

Chaque demandeur d’emploi a pour obligation de rendre compte chaque mois de l’évolution de sa situation et de rencontrer régulièrement son conseiller. L’objectif est de mesurer si le demandeur cherche bel et bien un travail et de lutter contre les fraudes. Si le demandeur ne respecte pas ses devoirs, la radiation est prononcée, avec parfois certains abus. Selon les chiffres officiels, 45 800 personnes ont été radiées, de manière légitime ou non, des listes en juillet 2010.


Laissez votre avis