Assurance retraite : Le montant du plafond de la Retraite Mutualiste du Combattant s’élève à 1 726 euros pour 2011

La Carac annonce qu’à compter du 1er janvier 2011, le montant du plafond de la RMC (Retraite Mutualiste du Combattant) est fixé à 1 726 euros (soit 125 points – valeur du point : 13,81).

La Retraite Mutualiste du Combattant est une retraite par capitalisation, accessible aux anciens combattants titulaires de la carte du Combattant et / ou du Titre de Reconnaissance de la Nation (TRN), ainsi qu’aux victimes de guerre, au titre du droit à réparation pour services rendus à la Nation.

Les versements sont déductibles du revenu net imposable dans la limite d’un plafond de rente fixé chaque année par l’État. Lors de la constitution de la retraite, l’État majore la rente acquise de 12,5 % à 60 %, selon le conflit, le titre détenu et sa date d’obtention. Cette rente est aussi revalorisée chaque année, elle est totalement exonérée d’impôt sur le revenu et n’est pas soumise à l’ISF, ni aux prélèvements sociaux (sous certaines conditions).

Au cours des dernières semaines de l’année 2010, Jacques Goujat, président de la Carac, a rappelé que la RMC fait partie intégrante du droit à réparation : « Ainsi, toute atteinte à son dispositif aurait été assimilée à une remise en cause de ce droit fondamental et imprescriptible qui marque la reconnaissance de la Nation à ceux qui ont combattu pour elle. Nous avons été entendus mais nous devons rester vigilants ».


Laissez votre avis