Epargne : Les disparités des épargnants Allemands, Français et Italiens

Les Allemands épargnent tôt et plutôt pour leurs retraites, les Italiens le font surtout en prévision de grosses dépenses. Les Français privilégient les livrets et comptes à terme.

Les Allemands, les Français et les Italiens n’épargnent pas de la même façon. Si les Allemands épargnent tôt et plutôt pour leurs retraites, les Italiens le font surtout en prévision de grosses dépenses. Les Français privilégient les livrets et comptes à terme.

Une enquête* réalisée début septembre en France, Allemagne et Italie montre de grosses disparités dans les réflexes d’épargne. Selon cette étude, 20% des Français âgés de 25 à 65 ans épargnent régulièrement contre près de 50% en Allemagne et 25% en Italie.

Dans tous les cas, la principale raison est de se préparer en cas de coup dur et de situations d’urgence. En France et en Allemagne, les épargnants pensent à la retraite. 2 Français sur 3 s’y préparent avec l’épargne, contre 3 Allemands sur 4. En Italie, le sujet est moins sensible. Résulat, 43% des Italiens épargnent en vue de gros achats.

Prudence dans l’épargne

Effet de la crise récente ou tendance lourde, toujours est-il que les épargnants des trois pays prônent la sécurité. 91% des Allemands, 89% des Français et 84% des Italiens confère même à la sécurisation de leur épargne « un rôle majeur ».

Pour ces raisons, certains produits sont des stars, souvent locales. Ainsi, 56% desFrançais privilégient les placements sur le livret d’épargne ou sur les comptes de dépôt à terme. 31% des Italiens font de même, alors que 71% des Allemands comptent sur l’assurance_vie et l’assurance retraite privée.

*Etude commandée par Allianz Deutschland AG, réalisée par téléphone au mois de septembre, sur des échantillons de plus de 1000 personnes par pays.


Laissez votre avis