Epargne retraite : 64% des actifs français font confiance aux mutuelles

En plein débat sur l’avenir des retraites, 64% des actifs français déclarent accorder prioritairement leur confiance aux mutuelles d’épargne pour assurer la gestion et les conseils en matière d’épargne retraite, devant les banques (57%) et les compagnies d’assurance (45%).

C’est l’un des principaux enseignements tirés de l’enquête exclusive menée par l’Ifop pour La France Mutualiste, Mutuelle d’épargne et de retraite depuis plus de 85 ans. Pour se préparer au mieux à la retraite, qu’ils pensent en moyenne pouvoir prendre à 63 ans, 78% des Français interrogés disent donc avoir l’intention d’épargner. Cependant, seuls 44% le font à ce jour.

L’enjeu du financement des retraites suscite de très vives inquiétudes parmi les actifs

– L’inquiétude de la population active vis-à-vis du financement de la retraite atteint un niveau particulièrement élevé, partagée par 89% des personnes interrogées par l’Ifop. Ces craintes concernent le montant de la retraite versée au titre du régime obligatoire (92% se déclarent inquiets à ce sujet), la proportion de revenus qui doit être consacrée au financement de sa retraite (87%) et l’âge d’accession à une retraite à taux plein (84%).

– Les trois quarts des actifs (77%) déclarent ne pas avoir d’idée précise des ressources financières dont ils disposeront lors de leur retraite. Parallèlement, 58% des actifs jugent qu’ils ne pourront subvenir à leurs besoins en retraite, et 69% des actifs affirment que leur qualité de vie se détériora à cette période de leur vie.

Les actifs reconnaissent la nécessité de constituer une épargne personnelle en vue de sa retraite

– Le modèle hybride entre la retraite par répartition assurée par l’État et la retraite par capitalisation à travers une épargne retraite personnelle semble avoir gagné du terrain dans les consciences collectives : trois personnes sur dix la jugent primordiale, en particulier les indépendants et les plus jeunes. Toutefois, seule une minorité d’actifs (44%) épargne actuellement pour sa retraite.

– Le manque d’argent constitue fréquemment le principal frein au recours à des produits d’épargne retraite (pour 52% des actifs). Surtout, les actifs apparaissent demandeurs de produits moins contraignants, notamment n’impliquant pas un blocage des fonds, mais aussi plus performants. Pour ce faire, la mutuelle d’épargne apparaît comme l’acteur privilégié pour assurer la gestion et les conseils en matière d’épargne retraite. 64% des actifs leur accordent leur confiance , soit un score supérieur à celui des banques (57%) et des compagnies d’assurance (45%).


Laissez votre avis