Que faire pour calculer sa retraite ?

Pour calculer ses droits à la retraite, il faut prendre en compte la durée de cotisation, le salaire de base, l’âge auquel on part à la retraite et le taux de pension.

Pour calculer ses droits à la retraite, il faut prendre en compte la durée de cotisation, le salaire de base, l’âge auquel on part à la retraite et le taux de pension.

Vous êtes salarié du régime général et vous souhaitez calculer vos droits à la retraite.  Il faut prendre en compte la durée de cotisation, le salaire de base  et l’âge auquel vous souhaitez partir :

(Durée de cotisation x salaire de base x taux de pension) divisés par 162 trimestres.

Durée de cotisation

La durée de cotisation s’exprime en trimestres. 160 trimestres équivalent à 40 ans de travail.

Pour calculer votre durée de cotisation, vous devez prendre en compte vos trimestre travaillés, mais aussi :

-les arrêts maladie

-les accidents ou maladies professionnelles

-les congés maternité ou congé parentaux

-le nombre d’enfants (bonus de 8 trimestres par enfant élevé pour les femmes)

-le service militaire

-les périodes de chômage

-les périodes d’intérim (chaque tranche de 200 fois le SMIC horaire équivaut à 1 trimestre travaillé)

-le travail saisonnier ou à temps partiel (idem que pour l’intérim)

-le travail à l’étranger (cela dépend des pays)

Le salaire de base
Pour le calculer, il faut effectuer la moyenne du salaire des 25 meilleures années.

Attention, chaque année, le salaire ne doit pas dépasser le plafond de la sécurité sociale, soit 2946 euros par mois.

Le taux de pension
Il dépend de votre durée de cotisation. Si vous pouvez justifier du nombre de trimestres demandé, soit 162 trimestres, vous bénéficierez du taux plein : 50 %.

Si vous élevez 3 enfants, vous bénéficiez d’une majoration de 10% de votre pension.

Si vous n’avez pas le nombre de trimestres suffisant quand vous avez atteint l’âge minimum (l’âge minimum de départ varie en fonction de votre année de naissance) :

-Vous pouvez travailler encore le nombre de trimestres manquants ;

– Vous pouvez bénéficier d’un taux réduit de pension : chaque trimestre manquant correspond à une décote calculée en fonction de votre année de naissance.

-Vous pouvez également racheter les trimestres manquants avant le départ en retraite.


Laissez votre avis