BNP Paribas Assurance améliore l’accès à l’assurance des emprunteurs aux personnes handicapées

En France 30 000 personnes sont atteintes de paraplégie et environ 2000 nouveaux cas sont recensés par an. La paraplégie a fait l’objet de nombreuses études au cours des dernières années permettant une meilleure connaissance et prise en charge du handicap. Parallèlement les paraplégiques, comme l’ensemble des personnes handicapées, sont de mieux en mieux intégrées socialement et professionnellement.

Ainsi le nombre de personnes handicapées (tout handicap confondu) ayant trouvé un emploi au cours des 20 dernières années a été multiplié par 16 (111 000 en 2006 contre 7000 en 1987) Afin d’accompagner le mouvement d’intégration des paraplégiques dans la société et de s’adapter à leur situation réelle, BNP Paribas Assurance a pris en compte ces données, fait évoluer ses conditions d’accès à l’assurance des emprunteurs ainsi que sa tarification.

«Notre démarche a consisté à mettre en place un groupe de travail pluridisciplinaire composé du médecin conseil, de professionnels de la santé, des équipes de sélection médicale et de gestion des sinistres de BNP Paribas Assurance» explique le Docteur Philippe Sulzer, médecin conseil principal auprès de la compagnie. « Nous avons réalisé un travail de fond pour analyser les lésions médullaires traumatiques. Nous nous sommes appuyés sur des statistiques relatives à l’évolution du handicap et des études concernant les avancées médicales, complétées de l’analyse des dossiers de sinistres déclarés auprès de notre compagnie».

Une tarification et des garanties complémentaires qui tiennent compte de l’évolution de la situation des paraplégiques.

Désormais la compagnie peut proposer aux assurés atteints de paraplégie des conditions d’assurance plus favorables :
– Création d’un questionnaire médical détaillé et spécifique pour permettre une évaluation plus précise de l’assurabilité réelle de chaque souscripteur
– Une nouvelle tarification adaptée permettant la diminution des majorations et la possibilité d’accéder à des garanties complémentaires, telle que l’incapacité de travail ; cette tarification s’établit en fonction de la sévérité de l’affection, du degré d’autonomie de la personne, de l’évolution de son handicap et tient également compte de l’insertion sociale ou professionnelle de l’assuré.

Dans le cadre de sa démarche d’amélioration de l’accès à l’assurance des populations vulnérables, et dans l’esprit de la convention AERAS, BNP Paribas Assurance :
– poursuit son étude approfondie du risque des pathologies liées au handicap,
– entend appliquer cette démarche à d’autres pathologies comme la tétraplégie et la maladie de Parkinson d’ici 2010
– renforce sa position de spécialiste du risque aggravé


Laissez votre avis

judi togel