Grippe A / Cap d’Ail : Une grande partie des élèves a pu quitter le centre linguistique

Quatre-vingt-dix adolescents, sur les 148 que comptait le centre linguistique du Cap d’Ail (Alpes-Maritimes) où a été détecté le virus de la grippe A H1N1, avaient quitté l’établissement dimanche en milieu de journée, a-t-on appris de source médicale.

Parmi ces 90 adolescents, une partie sont porteurs du virus mais le risque de contagion est quasiment inexistant puisque aucun d’entre eux ne présente de symptômes graves ou de complications, a indiqué à l’AFP le Dr Thierry Matthieu, médecin inspecteur de la Santé publique en charge de cet épisode épidémiologique.

Les adolescents, dont les âges s’échelonnent entre 13 et 17 ans, étaient venus d’Italie, du Luxembourg, de Grande-Bretagne, d’Europe centrale et orientale, notamment, pour effectuer un séjour linguistique d’apprentissage du français au Centre méditerranéen d’études françaises du Cap d’Ail, à côté de Monaco.

Quinze adolescents malades demeuraient dimanche encore en isolement dans le centre,ainsi que cinq animateurs, également malades.

Les premiers cas étaient apparus en début desemaine. Au total, 59 adolescents en plus des cinq animateurs avaient été placés en isolement et séparés des adolescents qui n’étaient pas atteints.

Des prélèvements opérés sur dix personnes (neuf adolescents et un animateur) ont tous été samedi déclarés positifs au virus lors de tests effectuées à l’hôpital Princesse Grâce à Monaco.

News-assurances avec l’AFP


Laissez votre avis