Grippe A : Des responsables des hôpitaux dénoncent le manque de fonds

La Fédération hospitalière de France (FHF, responsables des hôpitaux) a demandé mardi des fonds supplémentaires pour préparer l’hôpital à une éventuelle épidémie de grippe A, le ministère de la Santé soulignant qu’un “mécanisme de financement” est prévu.

Interrogé par l’AFP, le ministère a affirmé : “il y aura de toutes façons un mécanisme de financement”. Ce fut le cas ainsi lors de la canicule de 2003. Ce mécanisme entre dans le cadre des missions d’intérêt général (MIG), a-t-il précisé.

Pour la FHF, “les missions d’intérêt général sur des problèmes de santé publique comme ça, ces dernières années (…) n’ont jamais été réellement financées”. “Ce serait très important de vérifier qu’il y a bien augmentation des (fonds attribués) au MIG”, a-t-elle dit à l’AFP.

Le syndicat de cadres hospitaliers SNCH avait demandé le 6 août au gouvernement d’accorder à l’hôpital public des fonds “spécifiques” à la prévention des effets de la grippe A. Pour lui, le financement à l’activité actuellement en vigueur n’est “pas adapté” à ce type de crise sanitaire. “Il faut des lignes de crédits spécifiques pour faire face à des augmentations brutales d’activité (…) Soit on nous donne de l’argent, soit on le prend sur le déficit”, avait dit à l’AFP le président du SNCH, Philippe Blua.

News-assurances avec l’AFP


Laissez votre avis