Assurance Habitation : 6 des 8 détecteurs de fumées les plus vendus ne sont pas fiables

Six des huit détecteurs de fumées les plus vendus sur le marché ne fonctionnent pas correctement, selon une étude du magazine 60 millions de consommateurs, à paraître jeudi.

“La majorité des modèles a toujours (depuis l’essai comparatif de 2006, ndlr) de gros problèmes de détection des feux: ils les détectent trop tard ou pas du tout”, dénonce le mensuel de l’Institut national de la consommation (INC).

Seuls deux détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (Daaf), testés en laboratoires, sont conformes à la norme européenne EN 14604.
“On estime qu’au cours de son existence un Français sur trois sera confronté à un incendie”, note le magazine. En 2008, la Direction de la sécurité civile (DSC) a recensé plus de 10.000 victimes d’accidents domestiques.

“Les fumées tuent plus que les flammes et une exposition même brève peut entraîner des handicaps à vie”, explique le mensuel. Une proposition de loi déposée en 2005, visant à rendre obligatoire leur installation dans les foyers, pourrait être adoptée cet automne. Le magazine a saisi la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour demander un programme de contrôles renforcés et le retrait des produits disqualifiés.

AFP


Laissez votre avis